Les Trottoirs de Buenos Aires

Au Canot de sauvetage de Roscoff / gratuit

Collectionneur d’affiches revues et journaux sur la Bretagne, j’ai découvert chez un marchand parisien un lot d’affiches concernant le Tango. Ce lot contenait une affiche illustrée par Jacques Tardi, que je connaissait mais n’avais jamais trouvée, et surtout un dessin original « Bal Tango » qui est superbe. Le lot étant à vendre en totalité je me suis donc trouvé en possession d’affiches donc certaines proviennent des « trottoirs de Buenos Aires». 

Pourquoi les exposer?
Les collections personnelles contiennent souvent de très beau documents, mais hélas ces derniers ne sont visibles que par très peu de personnes. Il y a maintenant 3 ans j’ai décidé de proposer mes affiches gratuitement afin d’organiser des expositions temporaires .La première à été consacrée à un auteur de BD du début 1900 au lieu unique à Nantes et cette année dans les 3 expositions prévues il y a donc celle de Roscoff consacrée au Tango.


Collectionneur : Jean-Luc GUINAMANT

Exposition de photos de Nicolas Boulain

A la chapelle St-Anne (centre ville Roscoff) / gratuit

L’abrazo, emblématique du tango, est l’inspiration de cette exposition.
L’exposition propose une sélection de clichés du photographe Nicolas Boulain autour du tango pris lors de l’édition. 2019 du festival Tango par la côte en Finistère. Les photographies saisissent des instants, capturent des mouvements, de cette danse à deux au milieu des autres. Nicolas Boulain nous invite à entrer dans le silence mouvant de l’image.

“Mon intérêt premier en photographie est autour de la nature sauvage, notamment animalière et le plus souvent sans humain.

La rencontre avec le monde de la danse m’a fait évoluer dans mon approche. Cela m’a permis d’apprendre à photographier des corps, d’oser s’approcher des personnes. Je couvre actuellement une résidence de danse avec une chorégraphe Christine Bastin pour la compagnie danse en Seine qui est présenté dans une exposition personnelle sous le titre « Eloge de la cigale » à Paris.

Les instants sont uniques ; les regards et les poses ne seront pas exactement les mêmes. J’ai utilisé beaucoup de ce que j’ai appris de la photographie animalière sur la gestion des lumières, les instants et les mouvements.”

https://nicolasboulain.art

Pour recevoir les dernières informations sur le Festival, abonnez-vous à notre lettre d’information en cliquant ici 
et/ou rejoignez le Groupe Facebook Festival Tango par la côte en Finistère pour interagir avec les organisateurs, les artistes et les festivaliers.